Que peut on financer ? un bien immobilier, un matériel, de la trésorerie,...

L'entreprise, de par son activité, subit de nombreuses dépenses. Pourtant ces dernières ne sont pas toutes finançables par un crédit professionnel.

En effet, les financeurs privilégient les biens qui restent durablement dans l'entreprise et qui participent à la réalisation du chiffre d'affaires.

De plus sur certains actifs, les banques ont la possibilité de se garantir par une hypothèque ou encore un nantissement, ce qui facilite l'accès au crédit.

Dans cette rubrique, nous indiquons les solutions de financement adéquates par type de besoins financiers de l'entreprise.

Besoin d'un financement professionnel pour votre entreprise ?

Besoin d'un financement professionnel

Différences entre fonds de commerce, pas de porte et droit au bail

Fonds de commerce, pas de porte et bail commercial sont 3 notions biens distinctes. Si un entrepreneur envisage de lancer sa propre activité, il est amené à acheter un fonds de commerce. S’il loue des locaux pour exercer ses activités, le contrat de bail commercial peut stipuler le versement de pas de porte ou de droit de bail. Cette rubrique fait justement la lumière sur ce sujet.

 

Achat des titres ou du fonds de commerce ?

Devenir son propre employeur est souvent plus facile à dire qu’à faire. Mais, outre la création d’entreprise, la reprise d’entreprise se présente également comme une réelle opportunité pour les jeunes entrepreneurs. Dans ce sens, deux options sont envisageables : racheter le fonds de commerce ou racheter les titres de la société. Avant de choisir le projet professionnel dans lequel l’on souhaite se lancer, il vaut mieux mesurer les conséquences de chaque modalité.

Le financement d'un bien immobilier professionnel

L'immobilier professionnel ou immobilier d'entreprise rassemble l'ensemble des bâtiments et autres structures qui sont la propriété de l'entreprise, qu'ils soient utilisés dans le cadre de l'exercice professionnel d'une activité ou non.

Besoin de trésorerie : Comment le détecter ?

Près de 57 000 défaillances d’entreprises ont été enregistrées en France en 2016. La principale cause ? Les difficultés de trésorerie. Bien que ce chiffre soit en régression par rapport aux années précédentes, il est important que les entrepreneurs sachent suivre de près et anticiper l’évolution de leurs besoins de trésorerie. Par ailleurs, il est possible de faire appel à un professionnel, comme un courtier ou un expert-comptable, pour pouvoir mettre en place des solutions adéquates face à ce fléau.

Le financement de la trésorerie d'entreprise

Les activités courantes d'exploitation d'une entreprise permettent de faire apparaitre des excédents ou des déficits de trésorerie. Les excédents permettent d'investir dans du matériel professionnel, d'embaucher ou encore de rémunérer les actionnaires. Cependant un déficit chronique de trésorerie peut entrainer l'entreprise au dépôt de bilan. Quels sont les principaux moyens de financement de votre trésorerie ainsi que les avantages et inconvénients de chacun d'entre eux ?

Acheter ou louer ses locaux d'entreprise

Pour exercer ses activités commerciales dans un atelier, des bureaux, une boutique, un entrepôt... une entreprise a le choix entre acheter et louer des locaux. Il en est de même pour les autres activités telles que les cabinets d’avocat, les études de notaire, etc. Que la préférence se porte sur l’achat ou la location de locaux, chaque solution présente des atouts et des inconvénients.

Le financement du matériel d'exploitation d'une entreprise

Pour le fonctionnement de votre entreprise, il vous faut disposer de ressources financières, humaines et matérielles. Les ressources matérielles sont l'ensemble des biens qui sont utilisés par les ressources humaines pour effectuer leur travail. Il en existe sous plusieurs catégories et plusieurs modes de financement de ces ressources matérielles sont à la disposition de l'entrepreneur pour qu'il puisse les acquérir.

Reprise d'entreprise : Comment la financer ?

Réaliser le projet d'une nouvelle activité nécessite un arbitrage entre « création » ou « reprise » d'entreprise. Généralement, l'opération de reprise est moins risquée qu'une acquisition en création car le repreneur bénéficie de la notoriété de l'entreprise, la clientèle, l'expérience des salariés ...

 

La restructuration de crédit pour les entreprises

La restructuration des crédits d’une entreprise peut alléger ses charges financières et lui permettre de retrouver un équilibre économique. Voici quelques précisions concernant cette solution de refinancement.

Financement de franchises : Comment ? Pour qui ?

La franchise est un secteur qui s'est beaucoup développée ces dernières années car elle permettrait de limiter les risques par rapport à une création d'entreprise indépendante. De plus elle est active dans de nombreux domaines d'activité tels que la restauration, l'habillement, les services, la transaction immobilière, ... Compte tenu de la réussite prouvée du concept, l'obtention d'un financement peut s'avérer plus aisé.

 

Selon que l’entrepreneur cherche à financer la reprise d’un fonds de commerce, un droit au bail, ou un pas-de-porte, le crédit professionnel ne se souscrit pas dans les mêmes conditions.

Le financement d'un fonds de commerce

Lors de la reprise d'un fonds de commerce, le repreneur investit obligatoirement une partie de ses économies afin de constituer son apport personnel mais il doit souvent être complété par un financement extérieur tel qu'un crédit professionnel.