Financer ses stocks

Les stocks sont des biens ou marchandises qui interviennent dans le cycle d’exploitation de l’entreprise. D’ailleurs, sa gestion représente un levier de compétitivité des plus importantes pour les sociétés. En effet, il est important de garantir l’ensemble des commandes et de limiter le plus possible les couts liés au stockage. Ainsi, trouver le niveau de stock idéal est crucial pour la recherche de financement des stocks le plus adapté à l’entreprise.

 

 

Besoin d'un financement pour votre entreprise ?

trouver un prêt entreprise

 

Les différents types de financement des stocks


Appelé également « avance sur stock », le financement des stocks peut être réalisé de manière traditionnelle ou innovante.

 

Les solutions de financement classique

Les warrants avec ou sans dépossession

  • Le warrant est un billet à ordre validé par l’entreprise qui met en gage les marchandises disponibles dans le magasin général ou mises en entrepôt fictif.
  • Il peut également s’agir d’un contrat transférable donnant à son détenteur le droit d’acheter ou de vendre des actifs spécifiques. La quantité, le prix et la date d’échéance de ces actifs ont été bien évidemment définis à l’avance.
  • Le warrant est aussi un produit dérivé associé à un support sous-jacent. Celui-ci peut d’ailleurs se présenter sous forme d’action, d’obligation, de devises ou encore de matières premières.

 

Le crédit de vieillissement des stocks

Ce type de financement amortissable se rapporte essentiellement à l’activité viticole. C’est un prêt à moyen terme de 2 à 3 ans qui vise à financer le stock et le besoin en fonds de roulement pendant la période de vieillissement de l’actif. Effectué dans le cadre d’un accord national, il regroupe trois acteurs indissociables :

  • Les producteurs négociants : identification et transmission d’un état des stocks attribués en garantie.
  • L’administration des douanes : vérification et confirmation de la qualité du négociant bénéficiaire, inscription de l’engagement de garantie, suivi et contrôle des volumes mis en gage.
  • La banque : élaboration des crédits de vieillissement à moyen terme, bénéficiaire de la qualité d’une garantie de type « warrant vinicole ».

 

Les autres financements traditionnels

  • Découvert
  • Crédit documentaire
  • Escompte
  • Dailly
  • Crédit de campagne (périodes de vente à forte affluence)

 

Les nouveaux modes de financement des stocks

D’une manière générale, les financements innovants les plus couramment utilisés sont :

  • Le découvert
  • Le financement par billet
  • Les warrants

Les offres de concours sont assurées par les stocks eux-mêmes. Mais, parfois, elles peuvent aussi s’accompagner de l’engagement d’une société de caution mutuelle et l’aval du responsable de l’entreprise. Le financement concerne une quotepart de la valeur des stocks. Cela étant pour pallier à une possible dégradation des cours.

Ces modes de financement ont recours à toutes les ressources de l’optimisation financière à savoir :

  • La titrisation des stocks (entrant dans le cadre d’une émission privée proche du Private Equity)
  • Les clubs deals (c’est à l’emprunteur de choisir ses partenaires financiers que ce soit pour l’apport de capital ou l’octroi d’un crédit)
  • Les fonds communs de placement dans le public (par l’intermédiaire du service de gestion de patrimoine d’une banque)


Bon à savoir

Une clause d’arrosage est le plus souvent prévue par le contrat. Elle impose à l’emprunteur l’émission de garanties supplémentaires en cas de dépréciation de l’actif mis en garantie. Bien sûr, cela a pour but de respecter le rapport financement/garantie que le contrat a prévu.

 

Le gage ou la garantie sur stocks


La garantie sur stocks est une opération permettant à une entreprise de mettre en gage de lignes de financement un stock de marchandises, produits finis, semi-finis ou de matières premières. Si un contrat est souscrit pendant la période suspecte, il peut être remis en cause.

 

Les différentes sortes de garanties sur stocks

Le gage avec dépossession

C’est la garantie sur stocks la plus sécurisée. Et pour cause, elle peut être opposable à tous les créanciers pour l’essentiel des opérations. D’ailleurs, les créanciers les plus privilégiés comme le Trésor ou les salariés n’échappent pas à cette règle.

 

Le gage sans dépossession

Beaucoup moins sécurisé que la garantie sur stocks avec dépossession, ce type de gage n’a aucune valeur dans le cas où l’entreprise viendrait à être liquidée.

 

La nature des stocks mis en gage

Tous les stocks peuvent être gagés : biens d’équipement, véhicules, matériels informatiques, électroniques, textiles... Il en est de même pour les denrées périssables pouvant être congelées comme les stocks agricoles et alimentaires. Du reste, même les créances du Trésor public peuvent être utilisées comme garanties.

 

Gage sur stocks : les avantages et contraintes

Les intérêts de ce type de financement

  • C’est l’idéal pour les PME qui traversent des périodes de besoins de trésorerie qui excèdent leurs créances clients.
  • La nature des produits pouvant être gagés est diverse et variée : matières premières (commodities), marchandises, produits finis et semi-finis.
  • Contrairement à un découvert, il est nettement moins onéreux.

 

Quid des inconvénients ?

  • Les procédures administratives sont conséquentes : élaboration d’un acte juridique, réalisation d’un audit, contrôle et suivi du stock.
  • Le crédit accordé est limité dans le temps : il se termine en même temps que les ventes des produits et marchandises.

 

Quelques mots sur les warrants des magasins généraux


Les magasins généraux sont des établissements privés qui bénéficient de l’agrément de l’administration. Celle-ci s’occupe évidemment de les contrôler. Destinés aux agriculteurs, commerçants, artisans et industriels, ils servent de lieux de stockage aux marchandises, produits manufacturés et matières premières.

Grâce aux titres qu’ils émettent, ils permettent aux possesseurs des dépôts d’effectuer deux opérations juridiques. Il s’agit de la vente et de la mise en gage. Il faut par ailleurs que ces titres négociables ou warrants soient déposés au Greffe du Tribunal d’instance. Sinon, ils ne pourront pas être opposables aux tiers.

 

Besoin d'un financement pour votre entreprise ?

trouver un prêt entreprise

Articles en relation

Les financements à l’international Les financements à l’international
Les transactions à l’international incitent le plus souvent les entreprises à faire appel aux établissements de cr...
Le financement des besoins d’exploitation par BPI Le financement des besoins d’exploitation par BPI
Les chefs d’entreprise le savent bien : « Pour gagner de l’argent, il faut également investir ». Mais, outre les...
Le financement des investissements par BPI Le financement des investissements par BPI
Depuis son lancement en 2012, la Banque Publique d’Investissement (BPI) n’a pas cessé de développer ses offres de...
Fonds de commerce, pas de porte, bail commercial : les différences Fonds de commerce, pas de porte, bail commercial : les différences
Fonds de commerce, pas de porte et bail commercial sont 3 notions biens distinctes. Si un entrepreneur envisage de...
Reprise d'entreprise : Faut-il racheter le fonds de commerce ou les titres de la société ? Reprise d'entreprise : Faut-il racheter le fonds de commerce ou les titres de la société ?
Devenir son propre employeur est souvent plus facile à dire qu’à faire. Mais, outre la création d’entreprise, la...
Qu’est-ce qu’un besoin de trésorerie ? Qu’est-ce qu’un besoin de trésorerie ?
Près de 57 000 défaillances d’entreprises ont été enregistrées en France en 2016. La principale cause ? Les...