Rachat de crédit professionnel

Lorsqu’un individu ou une entreprise qui a contracté plusieurs prêts souhaite réduire ses mensualités, le rachat de crédit se présente comme une solution. Notamment en situation de surendettement, cela peut aider à maitriser davantage un budget serré. Cette rubrique est consacrée au rachat de crédit afin de comprendre ce dispositif bien utile pour sortir de certaines impasses.

 

Besoin d'être accompagné par un professionnel ?

Besoin d'être accompagné d'un professionnel

 

Rachat de crédit : définition


Le rachat de crédit est une opération financière qui vise à rassembler plusieurs prêts en un seul afin de mieux les gérer. L’on parle aussi de restructuration de dette ou regroupement de crédit. Donc, quel que soit le nombre de prêts souscrits, il est possible de les rembourser en une seule mensualité et sur une seule durée. Cela évite les cas complexes avec de multiples paramètres dans lesquels les emprunteurs finissent par se perdre, et perdre le contrôle.

 

L’établissement de crédit réalisant l’opération

Le rachat de crédit peut être réalisé par l’établissement auprès duquel les prêts eux-mêmes ont été contractés. Il est également possible de faire appel à une banque spécialisée.

Dans le premier cas, il s’agit d’une renégociation de prêt avec sa banque. Quant au second cas, il donne naissance à un nouveau contrat comme à la réalisation d’un premier emprunt. Par conséquent, il existe des frais de dossier à payer et éventuellement, des indemnités de remboursements anticipés.

 

Regroupement de crédit : qui est concerné ?


Le regroupement de crédit s’adresse non seulement aux professionnels, mais également aux particuliers qui souhaitent améliorer leur finance. Il peut porter sur les dettes du foyer, les retards d’impôts et diverses factures.

Soulignons que si un entrepreneur souhaite contracter un rachat de crédit à titre personnel (offre particulier), la banque ne peut pas reprendre ses emprunts professionnels.

 

Les types de crédits concernés par la restructuration


En général, il est possible de restructurer 4 types de dettes :

  • Les prêts à la consommation (crédit renouvelable, prêt personnel, crédit auto...)
  • Les dettes liées à l’immobilier
  • Les dettes liées à l’achat/vente à réméré.
  • Et, les crédits professionnels tels que : le crédit-bail, le découvert bancaire, l’escompte, la facilité de caisse, le crédit amortissable, l’escompte, la préparation de retraite, etc. Même les dettes fiscales et sociales des entreprises peuvent être concernées par le rachat de crédit.

 

Les avantages de la restructuration de crédit


La restructuration de crédit permet de :

  • bénéficier d’un taux plus intéressant
  • diminuer le cout des mensualités et gagner une trésorerie supplémentaire ou un pouvoir d’achat
  • diminuer les frais liés aux assurances rattachées aux prêts
  • avoir un seul prélèvement dans le mois
  • repasser à un niveau d’endettement plus raisonnable et financer de nouveaux projets
  • investir dans de nouveaux matériels
  • éviter le surendettement
  • bénéficier d’un interlocuteur unique qui facilitera les démarches ultérieures

Par ailleurs, si l’emprunteur souhaite effectuer le rachat de crédit via une banque en ligne, il est possible de faire une simulation sans engagement, afin de connaitre rapidement sa situation financière.

 

Les inconvénients de la restructuration de crédit

 

  • La durée (en nombre de mensualités) qui se rallonge. Sur le long terme, cela devient moins avantageux.
  • La souscription à une nouvelle assurance de crédit est nécessaire
  • Le règlement de frais supplémentaires est à prévoir (frais de courtage, pénalité de remboursement...)
  • La demande de restructuration est refusée en cas d’endettement trop élevé

 

Des conditions d’octroi de crédit resserrées


Depuis la crise de 2008, les établissements bancaires sont de plus en plus rigoureux et sélectifs sur les projets à financer. Elles exigent une bonne connaissance de la situation financière de l’entreprise qui sollicite le prêt. Tout simplement, pour savoir dans quelle mesure la restructuration des dettes peut être mise en place.

Au moins, deux critères sont à analyser : les critères de solvabilité et les critères de garantie. Généralement pour les professionnels, les sociétés financières exigent les 3 derniers bilans de l’entreprise ainsi que les justificatifs des prêts en cours. Pour la garantie, les biens (ou hypothèques...) sont étudiés par l’organisme traiteur. Si les grandes entreprises et multinationales disposent des directives financières capables de mettre en forme cette demande, peu de PME et TPE peuvent profiter de cette solution.

 

Ce qu’il faut faire pour trouver la meilleure offre de regroupement de crédit

 

Faire appel à un professionnel

Afin d’obtenir les meilleures conditions de rachat de crédit, il est conseillé de se diriger vers un intermédiaire en opération bancaire ou un courtier. Premièrement, ces professionnels disposent d’une connaissance parfaite des dispositifs de financement. Deuxièmement, ils sauront orienter l’emprunteur vers les organismes financiers susceptibles de répondre favorablement à la demande. Par la même occasion, la présentation du dossier sera optimisée.

 

Jouer sur la concurrence

Faire jouer la concurrence, c’est d’abord passer par la comparaison des différentes offres présentées par les organismes d’emprunt. Cela est possible sur internet. Ce qu’il faut analyser, c’est le taux de rachat de crédit, le montant des mensualités du rachat et la durée de remboursement. Assurément, si l’emprunteur fait appel à un professionnel, il se chargera de trouver le contrat favorable selon la capacité financière de l’entreprise.

 

 

Besoin d'être accompagné par un professionnel ?

Besoin d'être accompagné d'un professionnel

Articles en relation

Prêt amortissable : Kesako ? Prêt amortissable : Kesako ?
Vous ne le saviez peut-être pas, mais la majorité des crédits que ce soit un crédit à la consommation ou un crédit...
Vente à réméré : comment ça marche ? Vente à réméré : comment ça marche ?
Lorsqu’une personne se retrouve en difficulté financière, dans une situation de surendettement, il existe une...
Prêt hypothécaire : comment ça marche ? Prêt hypothécaire : comment ça marche ?
L’histoire du prêt hypothécaire remonte au Moyen-Age lorsque les seigneurs accordaient du crédit aux paysans. Ce n...
Le crédit professionnel, Kesako ? Le crédit professionnel, Kesako ?
C’est un type de prêt qui est destiné au financement de la création d’entreprise, de la reprise d’un fonds de...
Les prêts d'honneur : faciliter l'accès au crédit bancaire Les prêts d'honneur : faciliter l'accès au crédit bancaire
Financer la création ou la reprise de son entreprise nécessite l'apport de fonds propres, cependant il n'est pas rare...
Le micro-crédit : idéal pour la création d'entreprise Le micro-crédit : idéal pour la création d'entreprise
Sont désignés par le vocable de micro crédit, l'ensemble des financements de faibles montants que le système...