Pret d'honneur : Comment ça marche ?

Financer la création ou la reprise de son entreprise nécessite l'apport de fonds propres, cependant il n'est pas rare que le futur dirigeant ne rassemble pas les sommes nécessaires au démarrage de son activité. Le chef d'entreprise sollicite alors un prêt d'honneur.

 

Qu'est-ce que le prêt d'honneur ?

C'est un crédit à moyen terme octroyé au créateur/repreneur d'entreprise, souscrit sans intérêt à taux zéro et sans obligation de garantie personnelle. Son remboursement est exigible sur une période de 2 à 5 ans avec une possibilité d'obtenir une franchise d'un an.

Bien que les fonds accordés soient à destination de l'entreprise, le crédit pro est octroyé au dirigeant qui assume le remboursement des échéances sur ses fonds personnels.

Le prêt d'honneur doit être considéré comme un apport en fonds propres déjà constitué, une aide à l'obtention d'un financement bancaire mobilisant un investissement plus conséquent.

Plus généralement, les fonds octroyés servent au financement du besoin en fonds de roulement, aux frais liés au démarrage de l'activité ( installation de nouveaux matériels, aménagement du local...) ou à une capitalisation de fonds propres (prêt inscrit en comptes courant d'associés ) pour obtenir un crédit bancaire.

 

Qui peut en bénéficier ?

Toute personne désireuse de créer ou de reprendre une entreprise et également tout dirigeant ayant une entreprise de moins de trois ans d'existence pour aider au développement de l'activité peut obtenir un prêt d'honneur.

Toutefois, un organisme distributeur comme Initiative France consent des prêts d'honneur dits de « croissance » ou subissant des difficultés de trésorerie passagères pour les entreprises ayant entre trois à six ans d'existence, facilitant le crédit bancaire.

Un autre organisme comme l'Adie finance particulièrement les projets de personnes en difficultés dans une perspective de réinsertion sociale.

 

A qui s'adresser pour l'octroi d' un prêt d'honneur ?

Les organismes distribuant les prêts d'honneur se présentent sous forme d'association et leur organisation peut être différente :

Les réseaux

Initiative France : http://www.initiativefrance.fr

Réseau Entreprendre : http://www.reseauentreprendre.fr

France Active : http://www.franceactive.org

PIE ( Paris initiative entreprise ) http://www.parisinitiativeentreprise.fr

ADIE : http://www.adie.org

Les Boutiques de gestion proposant le dispositif NACRE (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise )

En plus d'un prêt d'honneur, le dirigeant est accompagné dans la gestion de son entreprise sur les trois premières années.

associations locales : se renseigner auprès du conseil régional

Quels sont les projets éligibles ?

Tous les types de projets peuvent être éligibles à un prêt d'honneur, cependant certaines associations privilégient des projets spécifiques comme l'innovation, le secteur médical... ou établissent une sélection en fonction de critères géographiques.

De même, selon l'organisme, le montant alloué peut être différent, de 2 000 euros à plus de 50 000 euros, les projets de reprise bénéficiant souvent d'un montant de prêt supérieur aux projets de créations car l'investissement est plus important ( prêt maximum de 15 000 euros pour France Initiative Réseau, 45 000 euros pour Réseau Entreprendre...).

 

Comment obtenir un prêt d'honneur ?

Après avoir contacté un des organismes distributeur, le dirigeant doit compléter un dossier détaillant le projet de création/reprise ( business plan, tableaux de trésorerie, tableau des besoins/ressources, compte de résultat prévisionnel...).

Après avoir renvoyé le dossier, le dirigeant recevra une convocation pour un examen oral de son projet devant un jury composé de professionnels du financement et de la gestion d'entreprise.

Le dossier de présentation est capital car il va permettre aux membres du jury d'analyser les ressources qui pourront être générées par l'activité future. C'est le résultat de cette analyse qui conditionnera l'octroi et le montant du prêt d'honneur.

Après accord du jury, les fonds sont directement versés sur le compte personnel du dirigeant.

Certains organismes comme « Réseau entreprendre » proposent un accompagnement en plus de l'octroi du prêt d'honneur, imitant ainsi le dispositif NACRE.  

Articles en relation

Le prêt brasseur Le prêt brasseur
Ouvrir un restaurant, un bar, un bistrot ou un café, ce secteur d’activité reste populaire chez les porteurs de...
Le prêt meunier Le prêt meunier
Le secteur de la boulangerie se porte bien et séduit de plus en plus de monde. Néanmoins, créer sa propre boulangerie...
Les prêts bonifiés à l’agriculture Les prêts bonifiés à l’agriculture
Depuis son lancement en 1965, le dispositif des prêts bonifiés agricoles a tenu une grande place dans les aides é...
Le prêt relais : Tout savoir ! Le prêt relais : Tout savoir !
Dans le secteur immobilier, il est souvent difficile de financer un nouvel achat, en particulier lorsque le premier bien...
Le prêt obligataire : Qu'est ce que c'est ? Le prêt obligataire : Qu'est ce que c'est ?
En France, 80 % des entreprises sont financées par les banques. Cependant, les PME commencent à découvrir les...
Le prêt à remboursement différé Le prêt à remboursement différé
« Acheter aujourd’hui, mais rembourser plus tard ». Cette phrase résume le principe du prêt à remboursement diff...