Pret entreprise : en quoi ça consiste ?

Le prêt entreprise est une possibilité de financement avantageuse accordée aux entreprises et professionnels. Elle est destinée à couvrir les dépenses telles que celle liées à la création de l’entreprise, les achats de fonds de commerce, les achats de parts sociales ou encore les achats de matériel de production. Il s’agit donc d’un instrument permettant aux professionnels de créer leur activité ou la développer.

 

Besoin d'un prêt pour votre entreprise ?

trouver un prêt entreprise

A qui s'adresse le prêt entreprise ?

Par définition, le prêt entreprise s’adresse aux professionnels. Les particuliers en sont donc exclus en raison de leur qualité. Cela suppose que le professionnel doit justifier de sa qualité. Pour cela, certains documents sont nécessaires et à présenter à l’organisme financier concerné.

En règle général, le prêt entreprise s’adresse aux professions libérales, aux artisans et commerçants mais encore aux agriculteurs, aux associations ou au Très Petites Entreprises (TPE). Nous constatons que le point communs entre ces différentes professions est de dégager des ressources limitées. Ce sont des professions ou le besoin de financement peu être important, et qui emploient une très grande partie de la population active. D’où un prêt qui leur est spécialement destiné.

Que peut on financer avec un prêt entreprise ?

Le prêt entreprise encore appelé prêt professionnel permet, comme son nom l'indique, de financer trois grands types de besoins des professionnels.

  • Il s’agit tout d’abord des besoins d’équipements. Ceux-ci comportent le matériel, les machines ou véhicules indispensables au fonctionnement de l’entreprise. Il peut s’agir de la camionnette de l’électricien, de l’ordinateur du designer graphique ou encore du tracteur de l’agriculteur, ...
  • Le prêt entreprise couvre ensuite aussi les besoins immobiliers. Ce sont les besoins en locaux professionnels, qui peuvent être construits de toutes pièces ou acquis au sein d’un bâtiment déjà existant.
  • Enfin, le professionnel peut, avec ce prêt, financer ses besoins en trésorerie. Il s’agit alors d’avoir un fond de roulement permettant de faire face aux retards de paiements par exemple.

Les formes de prêt aux entreprises

Au concret, le prêt entreprise peut recouvrir différentes formes. Il ne s’agit pas d’un prêt unique. Parmi celles-ci, nous avons le crédit classique, avec des conditions souvent avantageuses par rapport aux crédits particuliers. Il y a aussi l’affacturage, ou encore le Leasing. Nous reviendrons sur chacun de ces types de prêts professionnel.

Le crédit bancaire


Le crédit est la forme la plus classique de prêt professionnel. Il s’agit tout simplement d’un emprunt remboursable par l’entreprise selon des mensualités fixées à l’avance par l’organisme financier. Bien souvent les crédits adressés aux professionnels sont plus avantageux et moins contraignants que ceux destinés aux particuliers. Quelques variantes existent, par exemple l’escompte, la facilité de caisse ou le découvert.

L’affacturage


Il s’agit, pour une entreprise, de faire appel à une société d’affacturage (ou factor) qui se porte acquéreur de ces comptes clients et les gère en lieu et place de l’entreprise. De nombreux avantages découlent de cette forme de prêt.

D’abord, cela permet à l’entreprise un gain de trésorerie immédiat. En effet, elle vend ses comptes clients contre une somme d’argent.

Mais aussi, cela permet à l’entreprise de gagner en flexibilité. On pourrait rapprocher l’affacturage d’une sorte de sous-traitance dans la gestion des comptes clients de l’entreprise.

Le Leasing ou crédit-bail


Le leasing est de plus en plus courant pour les particuliers, notamment dans le cadre de l’achat d’une voiture. Mais force est de constater qu’il s’agit à l’origine d’une mesure destinée à aider le financement des entreprises.

Aussi appelé le crédit-bail, le leasing consiste pour une entreprise à s’approcher d’un organisme de crédit-bail (une banque par exemple) dans le but que celle-ci se porte acquéreur d’un équipement et le loue à l’entreprise pour une durée déterminée en échange d’une redevance.

Cela correspond au cas ou l’entreprise ne peut pas se permettre d’acheter l’équipement. A la fin du délai, il est souvent permis à l’entreprise de se porter acquéreur de l’équipement concerné en échange du paiement de la valeur résiduelle.

L’avantage est que pendant la période de « location » de l’équipement, l’entreprise n’est pas propriétaire de l’équipement, les frais étant donc réduits. Cependant, les frais quotidiens restent à la charge de l’utilisateur, donc de l’entreprise.

Contactez un spécialiste du prêt entreprise

contacter un spécialiste du prêt entreprise


   

Articles en relation

Les prêts bonifiés à l’agriculture Les prêts bonifiés à l’agriculture
Depuis son lancement en 1965, le dispositif des prêts bonifiés agricoles a tenu une grande place dans les aides é...
Le prêt relais : Tout savoir ! Le prêt relais : Tout savoir !
Dans le secteur immobilier, il est souvent difficile de financer un nouvel achat, en particulier lorsque le premier bien...
Le prêt obligataire : Qu'est ce que c'est ? Le prêt obligataire : Qu'est ce que c'est ?
En France, 80 % des entreprises sont financées par les banques. Cependant, les PME commencent à découvrir les...
Le prêt à remboursement différé Le prêt à remboursement différé
« Acheter aujourd’hui, mais rembourser plus tard ». Cette phrase résume le principe du prêt à remboursement diff...
Prêt in fine : Qu'est ce que c'est ? Prêt in fine : Qu'est ce que c'est ?
Si généralement, les intérêts et une partie du capital sont à payer chaque fin de mois, dans le cadre d’un prêt...
Prêt amortissable : Kesako ? Prêt amortissable : Kesako ?
Vous ne le saviez peut-être pas, mais la majorité des crédits que ce soit un crédit à la consommation ou un crédit...