Prêt professionnel amortissable : comment ça marche ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la majorité des crédits que ce soit un crédit à la consommation ou un crédit immobilier sont des prêts amortissables. Dans le paysage bancaire, c’est donc le plus courant. Afin de mieux comprendre ce qui le distingue des autres formes de prêts : hypothécaire, prêt relais, prêt in fine, prêt règlementé, etc., faisons un tour d’horizon du sujet.

 

Besoin d'un prêt pour votre entreprise ?

trouver un prêt entreprise

 

Prêt amortissable : qu’est-ce que c’est ?


Fonctionnant de façon assez simple, le prêt amortissable est un prêt professionnel ou personnel selon lequel le capital emprunté est amorti dans le temps. À chaque mensualité, l’emprunteur rembourse simultanément une partie du capital et les intérêts. La durée du remboursement est ainsi fixée à l’avance.

 

Différence entre prêt à taux fixe et prêt à taux variable

Lors du remboursement d’un prêt amortissable, les intérêts sont calculés sur le capital restant dû. Mais, l’emprunteur a le choix entre un prêt à taux fixe ou un prêt à taux variable. Un choix qui n’est pas évident, parce qu’il dépend de la durée du prêt et de l’évolution du marché.

Prêt à taux fixe

En choisissant de contracter un prêt à taux fixe, l’emprunteur n’aura pas de surprise. Le taux d’intérêt reste invariable du début jusqu’à la fin du crédit. Ainsi, il pourra aisément se projeter sur le long terme. Le prêt à taux fixe est surtout recommandé dans une période de hausse des taux d’intérêt.

Prêt à taux variable

Si l’emprunteur opte pour un prêt à taux variable (ou réversible), cela signifie que le taux d’intérêt s’ajustera à la baisse ou à la hausse et que le montant des intérêts sera recalculé en conséquence. Le prêt à taux variable est donc intéressant dans une période de baisse des taux d’intérêt. Concrètement, les mensualités diminueront par rapport au mois précédent.

 

Ce qu’il faut savoir sur les mensualités


En général, l’échéance de remboursement est mensuelle. Toutefois, elle peut être trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Dans tous les cas, en suivant la logique, les mensualités sont fixes si l’emprunteur choisit un prêt amortissable à taux fixe. Et elles sont variables si l’emprunteur choisit un prêt amortissable à taux variable.

Toutefois, c’est la durée du prêt ou le montant de l'échéance qui viennent s’ajuster aux nouvelles variations de taux.

 

Cas des mensualités modulables

Le prêt à échéance constante et dégressive n’est pas le seul mode de prêt envisageable. Les bénéficiaires peuvent également opter pour un prêt amortissable à échéance modulable, notamment si le budget est aléatoire. Ainsi, pendant toute la durée du prêt, le montant des mensualités pourra être augmenté en cas de rentrée d’argent importante. Ce qui engendrera un raccourcissement de la durée de remboursement. À contrario, le montant des mensualités pourra être baissé en cas de difficultés financières avec une durée de prêt qui se retrouve rallongée.

 

Prêt amortissable : quels avantages ?

Le coût du crédit

Atout non négligeable, ce type de prêt est moins onéreux sur le marché. Comparativement au prêt in fine, la différence de cout est significative. Par exemple, pour un emprunt de 100 000 € à 3 % sur 10 ans, les intérêts du prêt amortissable seraient environ de 15 700 €. Pour un prêt in fine, ce montant pourrait doubler.

De plus, le prêt amortissable ne nécessite pas toujours une assurance emprunteur, mais plutôt une garantie afin de sécuriser le remboursement.

Idéal pour les grands projets

Le crédit amortissable profite à ceux qui souhaitent financer un projet à long terme. Par exemple, acquérir un bien immobilier, dont la valeur est assez conséquente.

La flexibilité

La possibilité de renégociation à la baisse le taux d’intérêt est bénéfique pour l’emprunteur. Il en est de même pour la réduction ou l’augmentation du montant des mensualités. Cela lui permettrait notamment de mieux gérer son budget.

Quoi qu’il en soit, avant de choisir une formule de crédit, il convient toujours d’étudier sa capacité bancaire, budgétaire et fiscale afin que l’emprunteur puisse s’engager sereinement.

 

Prêt amortissable : quels inconvénients ?


Le premier inconvénient d’un tel type de prêt se présente au début de la période de remboursement. Lors des premières échéances, les intérêts sont assez élevés, et en contrepartie, le remboursement du capital faible. Par ailleurs, pour une durée de prêt particulièrement longue, il faut dire que les intérêts payés en fin de contrat sont assez conséquents.

 

Besoin d'un prêt pour votre entreprise ?

trouver un prêt entreprise

Articles en relation

Les prêts bonifiés à l’agriculture Les prêts bonifiés à l’agriculture
Depuis son lancement en 1965, le dispositif des prêts bonifiés agricoles a tenu une grande place dans les aides é...
Le prêt relais : Tout savoir ! Le prêt relais : Tout savoir !
Dans le secteur immobilier, il est souvent difficile de financer un nouvel achat, en particulier lorsque le premier bien...
Le prêt obligataire : Qu'est ce que c'est ? Le prêt obligataire : Qu'est ce que c'est ?
En France, 80 % des entreprises sont financées par les banques. Cependant, les PME commencent à découvrir les...
Le prêt à remboursement différé Le prêt à remboursement différé
« Acheter aujourd’hui, mais rembourser plus tard ». Cette phrase résume le principe du prêt à remboursement diff...
Prêt in fine : Qu'est ce que c'est ? Prêt in fine : Qu'est ce que c'est ?
Si généralement, les intérêts et une partie du capital sont à payer chaque fin de mois, dans le cadre d’un prêt...
Rachat de crédit : En quoi ça consiste ? Rachat de crédit : En quoi ça consiste ?
Lorsqu’un individu ou une entreprise qui a contracté plusieurs prêts souhaite réduire ses mensualités, le rachat...