Le succès du camping ne se dément pas au fil des années. Avec 5 000 établissements pour un chiffre d'affaires de 1,5 milliard en 2009, c'est le premier mode d'hébergement touristique en France en termes de nuitées.

Arrivé à saturation il poursuit son évolution grâce à l'amélioration des prestations et des services offerts. En effet 70% des nuitées sont réalisées dans des campings 3 ou 4 étoiles. La clientèle recherche plus de confort d'où le succès des mobils-home. Les campings disposant d'une piscine chauffée font eux aussi la différence. Pour faire face à cette évolution, la profession s'organise. Une charte Camping Qualité a été édictée et répertorie les différents obligations de la profession. La tendance est également d'offrir de plus en plus d'emplacements locatifs pour les mobils-home ou d'autres types d'hébergement légers.

 

 

Besoin d'un financement pour ouvrir un camping ?

Obtenur un crédit pour ouvrir un camping

Le marché du camping et de caravaning

Les campings classés sont permanents ou saisonniers. Les campings ouverts toute l’année font l'objet d'un classement de 1 à 5 étoiles. Ils représentent l'essentiel de la capacité d'hébergement en plein air avec 95% de celle-ci. À ces terrains de camping permanent est attribuée une mention. Si plus de 50% des places sont réservées par des clients de passage, le camping aura la mention « tourisme ». Les autres campings permanents auront la mention « loisirs » autrement dit la moitié des  espaces de camping  est occupée par les mêmes campeurs durant au mois un mois. Les campings saisonniers ne sont soumis à aucun classement par étoile. Ils sont constitués d'établissement dont l'ouverture s’étale sur au maximum de 2 mois par an. Le secteur se structure également avec l'apparition de labels ou d'enseignes garantissant des niveaux de prestations et services. Cette amélioration s'est traduite par l'apparition de la 5ème étoile dans le classement des campings. Les parcs résidentiels de loisirs permettent d'élargir la clientèle et d'allonger la durée moyenne des séjours.Les contraintes de l'ouverture puis l'exploitation d'un camping

Aucune formation n'est exigée pour devenir responsable de camping. Les règles à observer concernent l'ouverture elle-même. Il faut obtenir de la mairie ou de la préfecture le certificat de conformité des travaux et l'autorisation d'aménager. L'arrêté de classement est lui délivré par la préfecture (après avis de la commission départementale de l'action touristique). Il a valeur d'autorisation d'ouverture au public. Toutefois si la capacité d'accueil du camping est inférieure à 20 personnes, une simple déclaration doit être déposée en mairie. Le classement, de 1 à 4 étoiles, est attribué selon des critères techniques, notamment les caractéristiques générales et les équipements. Quant aux prix ils sont libres, mais doivent être affichés, ainsi que le classement du camping, sa catégorie, et sa capacité d'accueil. Un contrat de location doit être remis à chaque client.

En cas d'entreprise individuelle, les bénéfices réalisés dans le cadre de l’activité sont soumis à l'impôt sur le revenu (IR). Les revenus de l'activité s'additionnent alors aux autres revenus du foyer fiscal. Enfin, ce secteur bénéficie d’une TVA réduite même si depuis le 1er janvier 2012, celle-ci a été revue à la hausse pour atteindre 7 %. Cette réduction ne concerne pas la vente des boissons alcoolisées.

Le statut des entreprises exploitant un camping

Le professionnel opte soit pour le statut d'entrepreneur individuel soit pour la constitution d'une société. Dans le secteur du camping, la plupart des entreprises sont exploitées sous forme de société. La SARL et l'EURL en sont les formes les plus répandues. Il est à noter que depuis le 1er août 2003 l'obligation d'un capital minimum pour constituer ce type de société est supprimée. L'imposition du gestionnaire suit le régime des bénéfices industriels et commerciaux. Il est donc soumis à l'impôt sur les sociétés s'il a créé une société, ou inclut les revenus de son activité dans sa déclaration d'impôts sur les revenus s'il a opté pour l'entreprise individuelle. La TVA à taux réduit est applicable pour les campings classés (obligation de délivrer une note, et budget de 1,5% du chiffre d'affaires consacré à la publicité). Ce taux est passé de 5,5% à 7% depuis le 1er janvier 2012.

Les caractéristiques

Le secteur est arrivé à saturation depuis plusieurs années aussi les créations sont peu nombreuses. La vraie plus-value est l'amélioration de l'existant avec des coûts très importants. L'acquisition du terrain est certainement le poste le plus onéreux et représente de 20 à 40% de l'investissement total. Les frais d'aménagements sont eux aussi importants : travaux de terrassement ou de construction. Les frais de rénovation et de modernisation ne sont pas négligeables. À chaque début de saison, il est indispensable de mener des travaux qui concernent aussi bien la voirie, les espaces communs, ou certains équipements : piscine, tennis, salle de jeu.

La gestion d'un camping

Une gestion rigoureuse exige de suivre le taux d'occupation, mais également le taux de réservation. Cet indicateur ne doit pas être négligé. Il convient également d'analyser la répartition des recettes entre l'activité principale d'hébergement, et les activités annexes telles que bar, restauration, et autres services. L'activité est hautement saisonnière : les ¾ du chiffre d'affaires sont réalisés en juillet et août. L'essentiel des recettes est constitué par l'hébergement. Le prix de l'emplacement varie en fonction du classement, de la situation et de la période de réservation. Les services secondaires comme le bar ou les différentes  activités proposées par le camping engendrent un chiffre d’affaires  importante. Bien entendu, les charges du personnel dépendent de la taille du camping et de son classement. Le montant du loyer est également un poste à surveiller. Les frais généraux sont le dernier poste à surveiller. Ils représentent de 18 à 22 % du chiffre d'affaires. Au final alors que l'activité est très saisonnière elle nécessite des investissements et entraine des coûts incompressibles. Le bénéfice dépend donc du taux d'occupation. Il ne faut pas oublier que celui-ci est fonction d'aléas climatiques et de fréquentation. Il est donc indispensable de maîtriser les coûts et de disposer d'une trésorerie satisfaisante. En particulier en début de saison, car la trésorerie permet de faire face aux dépenses nécessaires au démarrage.

Les ratios moyens de gestion d'un camping

Les ratios de gestion clefs
Chiffre d’affaires moyen 193 K€
Marge brute (en % du CA) 91,26 %
Excédent brut d’exploitation (en % du CA) 38,16 %
Rotation des stocks (en jours de CA) 42 J
Crédit clients (en jours de CA) 7 J
Crédit fournisseurs (en jours de CA) 61 J
Besoin en fonds de roulement (en jours de CA)
- 21 J
(Moyenne indicative élaborée à partir de données Insee "Données du compte de résultat et bilan pour les personnes physiques", 2007 ou 2006)

 

Vous pouvez continuer votre lecture en lisant notre article sur le financement de camping.

 

Obtenez un crédit pro pour financer l'ouverture de votre camping

Financer l'ouverture d'un camping

Articles en relation

Le KBIS : Définition Le KBIS : Définition
Le Kbis d’une société peut être considéré comme sa carte d’identité. C’est un document extrait du registre...
Ouvrir une boulangerie Ouvrir une boulangerie
Le chiffre d'affaires du secteur progresse du fait des produits à forte valeur ajoutée. Cette augmentation se fait...
Ouvrir un commerce de restauration rapide Ouvrir un commerce de restauration rapide
 Dans le contexte économique actuel, la branche de la restauration rapide offre de très bonnes perspectives.   En...
Ouvrir un bar tabac - reprendre un bar Ouvrir un bar tabac - reprendre un bar
Depuis plusieurs années le secteur des tabacs-débits de boisson connaît d'importantes difficultés. Les politiques...
Ouvrir ou acheter une discothèque Ouvrir ou acheter une discothèque
Le secteur de la discothèque est confronté depuis plusieurs années à des difficultés de plusieurs ordres. Les...
Ouvrir un restaurant ou reprendre un fonds de restauration Ouvrir un restaurant ou reprendre un fonds de restauration
Depuis plusieurs années le secteur de la restauration traditionnelle est malmené. L'activité est en régression et...