BPI et la prise de capital

La capacité de croissance d’une entreprise dépend fondamentalement de ses moyens financiers. En effet, à un certain stade de développement, une entreprise nécessite des fois une augmentation forte et rapide de ses fonds propres pour faire face à ces besoins. Les investisseurs en fonds propres comme la Bpifrance peuvent répondre à ce besoin tout en gardant de vue la stratégie du dirigeant.

 

 

Besoin d'un prêt pour votre entreprise ?

trouver un prêt entreprise

 

Bpifrance : un important acteur en matière d’investissement

2,4 milliards d’euros. Tel est le montant total investi en fonds propres par Bpifrance en 2016. Soit, une augmentation de 31 % par rapport à l’année précédente. Il faut dire que les structures publiques d’investissement en fonds propres sont rassemblées au sein de la Bpifrance à travers Bpifrance Investissement et Bpifrance Participations.

Ainsi, deux types de fonds d’investissement sont gérés par Bpifrance et ses partenaires :

  • les fonds directs gérés par Bpifrance Investissement
  • et, les fonds directs partenaires.

Entre autres, ces derniers interviennent dans des activités de fonds, ainsi que dans le soutien des entreprises via des prises de participation en fonds propres ou quasi-fonds propres.

Les types de projets éligibles par Bpifrance ?

  • des projets d’innovation,
  • ceux à fort développement en France ou à l’international
  • ceux nécessitant un renforcement du capital social

 

Bpifrance et les investissements directs

Les fonds gérés par Bpifrance

Les fonds directs gérés par Bpifrance correspondent aux fonds propres et quasi-fonds propres investis dans des PME et ETI françaises. En principe, elle intervient en minoritaire selon plusieurs axes d’investissement, dont :

  • l’innovation : sciences de la vie, écotechnologies, numériqus...
  • les secteurs spécifiques : nucléaire, bois, tourisme, mode et luxe...
  • le développement et la transmission des entreprises œuvrant dans différents domaines
  • les projets industriels

Parmi les 16 fonds directs comptés chez Bpifrance à fin septembre 2016, on peut citer :

  • Le fonds Large venture : créé pour le service de l’innovation, ce fonds doté de 600 millions d’euros vise à soutenir les sociétés qui nécessitent d’importants besoins en capitaux. Les secteurs prioritaires sont la santé, l’environnement et le numérique.
  • Le fonds investissement régions : créé en faveur du développement et de la transmission des PME/ETI, ce fonds leur permet de renforcer leur structure financière, d’investir dans de nouveaux matériels de production, de changer leur rythme de croissance... et de faciliter la reprise.
  • Le fonds ETI 2020 : doté de 3 milliards d’euros, ce fonds vise principalement à accélérer la croissance des ETI, qui sont des entreprises disposant un gros potentiel d’innovation. Et il intervient également en minoritaire sur des opérations à partir de 10 millions d’euros en fonds propres ou quasi-fonds propres.

 

Les fonds partenaires

Bpifrance a investi dans 262 fonds partenaires à fin septembre 2016. Ses différents types d’intervention sont le capital amorçage, le capital-risque, le capital développement et le capital transmission. À noter que 90 d’entre eux sont des fonds régionaux (amorçage Rhône-Alpes, Alsace création, Alsace croissance, Alsace amorçage...).

 

Bpifrance et les activités de fonds de fonds

 

Un fonds de fonds désigne un fonds qui investit lui-même dans un autre fonds de placement. Il est comparable à un panier dans lequel se trouvent d’autres plus petits paniers. Ainsi, Bpifrance investit dans des fonds de capital innovation et développement, qui investissent eux-mêmes dans des entreprises dans le besoin.

16 fonds de fonds sont actuellement gérés et/ou financés par Bpifrance, dont :

  • le Fonds de fonds MultiCap Croissance : créé en fin 2009 dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), ce fonds a vocation à investir dans des fonds capital-risque ou des fonds du capital-développement technologique d’une structure de taille importante. Les secteurs d’activités : santé, robotique, cloud computing, transition énergétique, etc.
  • le fonds national d’amorçage (FNA) : toujours dans le cadre du PIA, ce fonds doté de 650 millions d’euros ne finance pas directement les entreprises. Il est géré par des équipes professionnelles qui réalisent elles-mêmes des investissements dans de jeunes entreprises innovantes en phase de démarrage.
  • le fonds de fonds digital : lancé en 2017, ce fonds doté de près de 140 millions d’euros est une initiative de la Caisse des Dépôts et d’une partie de ses filiales. Son but est de développer une veille technologique et de nouveaux modèles d’affaires sur trois sujets d’intérêts pour le groupe : la ville intelligente, la Fintech, et la transformation numérique.

 

La prise de participation de Bpifrance dans les entreprises

Bpifrance investit au capital (fonds propres ou quasi-fonds propres) dans des PME, ETI et Grandes entreprises françaises.

Parmi les PME et ETI soutenues, figurent :

  • Serge Ferrari : œuvrant dans le secteur industriel, cette société est spécialisée dans la fabrication et distribution de matériaux composites souples innovants.
  • Anaveo : s’activant dans le secteur BtoB, cette entreprise fournit des matériels de vidéosurveillance et de sécurité.
  • Gruau : leader européen de l’utilitaire, ce groupe construit et distribue des véhicules spécifiques.

Quelques Grandes entreprises françaises dans lesquelles Bpifrance est actionnaire :

  • Schneider Electric
  • Vivendi
  • Alcatel Lucent
  • Orange
  • Ingenico
  • CMA CGM (non cotée)
  • Verallia (non cotée)
  • etc.

L’objectif de Bpifrance dans cette prise de participation est de stabiliser à long terme l’actionnariat d’une entreprise, le plus souvent cotée. D’ailleurs, force est de constater que les Grandes entreprises sont les principaux acteurs porteurs de croissance et de compétitivité.

 

EuroQuity et Bpifrance

Existant depuis 2008 en France et depuis 2012 en Allemagne, EuroQuity est une plateforme web proposée par Bpifrance dans le but de favoriser la croissance des PME par la rencontre de leurs futurs partenaires. De ce fait, Bpifrance travaille en partenariat avec la banque publique allemande Kfw dans la mise en place du service.

 

À qui s’adresse le service EuroQuity ?

EuroQuity s’adresse aux entreprises qui souhaitent renforcer leurs fonds propres, rechercher des opportunités d’investissement, mais aussi bénéficier des conseils d’experts (avocat, expert-comptable...) en vue de les accompagner dans leurs démarches.

Afin de trouver des partenaires et investisseurs européens, les sociétés doivent s’inscrire www.euroquity.com. Puis, présenter leur profil en trois langues (français, anglais et allemand). Depuis son lancement, le service a permis aux entreprises bénéficiaires de lever plus de 415 millions d’euros, avec un taux de satisfaction supérieur à 80 %.

 

Besoin d'un prêt pour votre entreprise ?

trouver un prêt entreprise

Articles en relation

Les acteurs publics du financement des entreprises Les acteurs publics du financement des entreprises
Parmi les acteurs qui ont actuellement la cote en matière de financement d’entreprise figurent les établissements...
Les acteurs privés du financement des entreprises Les acteurs privés du financement des entreprises
Approcher les acteurs privés en vue d’obtenir un financement est une méthode commune des entrepreneurs. Assurément...
Le financement par fonds propres
La problématique du financement d'une entreprise se pose dès la phase de création dans la mesure où l'article 1832...