Financement de parfumerieAvec 4,617 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2009, le secteur de la parfumerie progresse à la fois en valeur et en volume. Cette bonne santé fait suite à des années de stagnation. Ce dynamisme s'explique par plusieurs facteurs. Tout d'abord, les prix augmentent et entraînent une hausse mécanique des résultats en valeur. Mais surtout, malgré une période économique tendue, les ménages sont favorables à l'achat de produits de parfumerie.

Cette progression des achats résulte de l'évolution de la société. Les seniors sont de plus en plus consommateurs de produits de parfumerie. De même, la clientèle masculine se développe fortement. Enfin, la recherche généralisée d'un art de vivre et du bien-être ainsi que l'intérêt pour les produits de luxe favorisent, un certain engouement pour les produits de parfumerie.

Ce dynamisme attise les stratégies de développement des acteurs puissants : groupements, réseaux sous enseignes, grands magasins. D'autres acteurs sont également présents : grandes surfaces généralistes ou alimentaires, pharmacies et aussi parapharmacies. La vente sur Internet est en plein essor.

Pour résister, les parfumeurs indépendants sont contraints de s'organiser. Ils rejoignent des réseaux de franchise en parfumerie ou d'autres types de groupement. Ils tentent également de se différencier en proposant des services de proximité, ou en se diversifiant vers des articles plus porteurs, comme les produits bio ou les marques spécifiques de distributeurs.

L'organisation du marché de la parfumerie en France

D'après l'INSEE, les parfumeries était au nombre de 4 787 en 2010.

Les professionnels indépendants sont en cours de déclin et vont conserver une part de marché marginale. Le marché est organisé autour de plusieurs pôles.

Les réseaux de franchise et les groupements ont une politique de développement énergique. On peut notamment citer la franchise beauty success ou encore la franchise Yves Rocher.

Les parfumeries traditionnelles sont en perte de vitesse.

Les grandes surfaces alimentaires, ou les établissements spécialisés en parapharmacie proposent du bas et du moyen de gamme.

Les grands magasins sont positionnés uniquement sur le haut de gamme.Les fabricants du haut de gamme distribuent leurs produits dans leurs propres établissements ou dans des points de vente gérés par eux dans les grands magasins.

 

Evol. du nbre de Créations Défaillances
2010 722 100
2009 772 100
2008 492 92
2007 641 83
2006 515 75
(Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements - champ marchand non agricole, Créations et défaillances d’entreprises)

Ouvrir une parfumerie : quelles sont les contraintes ?

Aucune formation n'est exigée pour accéder à ce secteur. Toutefois en raison de la difficulté du marché, il est recommandé de bien maîtriser les règles de gestion d'une boutique.

De même, aucune règle spécifique ne concerne l'ouverture d'un commerce de parfumerie. Elle est soumise au droit commun du commerce de détail ainsi qu'aux règles relatives à la sécurité des lieux recevant du public.

Le professionnel est un commerçant. Il doit donc s'inscrire au registre des commerces et des sociétés de la Chambre de commerce et d'industrie.

Les prix sont libres, mais ils doivent être affichés conformément à la réglementation.

Seule la TVA à 19,6% s'applique dans ce secteur.


La gestion d'une parfumerie - produits de beauté

Le professionnel indépendant doit suivre l'évolution de son chiffre d'affaires. Il doit l'analyser par gamme de produits afin d'anticiper la demande client. L'offre doit être la plus complète possible, avec à la fois des produits de moyenne et haut de gamme.

Compte tenu des difficultés du secteur, il est important de ne pas avoir à supporter les frais supplémentaires d'un surstockage. Pour cela, la gestion des stocks doit être des plus strictes et coller le plus possible aux ventes. Les ruptures d'approvisionnement sont à proscrire du fait de l'impact négatif sur la clientèle.

Il s'agit donc essentiellement d'anticiper autant que faire se peut les choix des consommateurs. Une excellente connaissance des modes et des tendances est un atout précieux. Les produits à la mode permettent de réaliser de bonnes ventes, alors que les articles démodés s'écoulent plus difficilement.

Enfin, les professionnels qui opèrent comme distributeurs agréés doivent obtenir les contrats de distribution les plus favorables. Si l'activité n'est pas saisonnière, elle connaît des pics traditionnels à la période des fêtes de fin d'année et également à l'occasion de la fête des Mères.

Les achats de parfum et de produits de beauté sont les plus importants pour le chiffre d'affaires. En effet, ils correspondent en moyenne à 80% de celui-ci. Le reliquat correspond aux autres services, comme les soins esthétiques et le maquillage.

Le poste le plus élevé des charges est de très loin celui des achats. C'est dire l'importance d'une stricte maîtrise de ceux-ci. La négociation de longs délais de paiement peut faciliter leur gestion.

L'activité demande un personnel important notamment pour les grands établissements. Les charges de personnel sont donc lourdes. Elles atteignent jusqu'à 14% du résultat brut. Là encore, tout dérapage conduit à la diminution de la rentabilité. C'est pourquoi tout emploi doit être justifié. Le ratio chiffre d'affaires comparé au coût de chaque salarié est un indicateur précieux.

Les loyers sont souvent importants du fait de la qualité des emplacements et des superficies requises. En moyenne ils représentent 4 à 8% du résultat brut. Pour réussir, le professionnel doit surtout maintenir son chiffre d'affaires.

Il est donc indispensable qu'il bénéficie de conditions d'achat favorables, car il ne peut fixer sa marge trop librement. Il doit absolument rester compétitif.

La politique de promotions doit être conduite avec prudence afin de ne pas fragiliser la rentabilité.

Pour éviter l'endettement, le secteur de la parfumerie exige des fonds propres importants en raison de la lourdeur des stocks. Malgré les paiements comptants des clients et les crédits fournisseurs, les besoins en trésorerie sont inéluctables. Pour ces raisons, la gestion de la trésorerie doit être rigoureuse.

Les ratios d'une parfumerie

Les ratios de gestion clefs
Chiffre d’affaires moyen 229 K€
Marge brute (en % du CA) 53,28 %
Excédent brut d’exploitation (en % du CA) 17,71 %
Rotation des stocks (en jours de CA) 152 J
Crédit clients (en jours de CA) 4 J
Crédit fournisseurs (en jours de CA) 70 J
Besoin en fonds de roulement (en jours de CA) - 31 J
(Moyenne indicative élaborée à partir de données Insee "Données du compte de résultat et bilan pour les personnes physiques", 2007 ou 2006)

Reprise d'une parfumerie : A quel prix valoriser le fonds de commerce ?

Une parfumerie peut être estimée entre 55 et 115 % du chiffres d'affaires annuels. Cette valeur peut être nuancée par la qualité de l'emplacement, la vétusté des aménagements mais aussi la rentabilité de l'entreprise à reprendre.

Obtenur un prêt professionnel pour la création ou la reprise d'une parfumerie

La plupart des créations sont le fait de grandes surfaces spécialisées. La qualité de l'emplacement est un critère primordial. Il est essentiel d'être situé dans un lieu à fort passage : centre-ville, galerie commerciale. Les investissements de démarrage sont limités à l'aménagement du local. Toutefois, dans le secteur de la parfumerie un soin tout particulier doit être apporté à la qualité et à l'esthétique des installations. Même si aucun matériel spécifique n'est nécessaire, la constitution du stock de départ est un investissement important. Ce dernier ne peut être financé par les banques, l'apport personnel doit donc être suffisant pour assumer les premiers achats de marchandises.

Pour réussir, dans le commerce de la parfumerie il est impératif pour le professionnel d'être solide financièrement. La profession se regroupe en enseigne laissant peu de place aux indépendants qui pour pérenniser leur activité se doivent d’avoir une gestion des plus rigoureuses.

Articles en relation

Financement jardinerie : Obtenir un crédit professionnel
Avec 2,94 milliards de chiffre d'affaires en 2010, la jardinerie est un marché porteur en progression constante. Ce...
Financement opticien : Obtenir un pret professionnel pour un magasin d'optique
Avec un chiffre d'affaires de 4,395 milliards d'euros en 2009, le marché de l'optique continue sa progression même si...
Financement de poissonnerie : Comment obtenir un prêt professionnel ?
Le secteur de la poissonnerie connaît une faible progression de son chiffre d'affaires en valeur du fait de l'...
Financement librairie : Comment obtenir un crédit professionnel
Avec un chiffre d'affaires de 1,64 milliard d'euros en 2008, le marché de la librairie continue sa progression en...
Financement papeterie : Comment obtenir un prêt professionnel ?
Avec 2,289 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2009, le marché de la papeterie et des articles de bureau...
Financement presse : Comment obtenir un crédit professionnel ?
Avec 2,1 milliards de chiffre d'affaires en 2010, la diffusion de la presse est un secteur en difficulté. Le marché a...