Le secteur de la vente des motocycles est confronté à des difficultés depuis plusieurs années. Le contexte économique tendu entraîne la chute des ventes. Toutefois, la situation n'est pas uniforme sur tous les segments de produits. Pour les moins de 125 cm³, le marché est plus stable. Le succès des scooters dope en effet les ventes. Le segment des plus de 125 cm³ avait connu de bons résultats du fait de l'obtention automatique du permis correspondant par les titulaires du permis B depuis 1996. Ce marché est désormais en perte de vitesse. Le secteur de l'occasion reste dynamique et soutient l'ensemble du secteur. Quant au marché des vélos, il évolue dans un contexte très favorable. L'augmentation des prix du carburant, la multiplication des pistes réservées aux cyclistes dans les villes, l'engouement pour le plein air et les activités sportives sont autant de facteurs qui jouent en sa faveur. Les indépendants doivent toutefois affronter la concurrence des grandes surfaces et des chaînes spécialisées dans les articles de sport. Pour l'instant les résultats de ce segment sont en hausse.

 

Le marché de la distribution de cycles et motocycles et France

 

Le secteur est organisé autour de 4 pôles.

  • Les détaillants de motocycles commercialisent les cyclomoteurs et scooters dont la cylindrée est inférieure à 50 cm³, et pour la conduite desquelles aucun permis n'est nécessaire. La loi requiert que les personnes nées après 1988 doivent avoir leur Brevet de sécurité routière. Ces détaillants vendent également les véhicules de petites cylindrées qui ne dépassent pas 125 cm³. Ces véhicules qui doivent être immatriculés, sont soumis à une obligation de permis A1 ou de permis B. enfin ces professionnels vendent les véhicules de grosses cylindrées, pour lesquels l'immatriculation et la détention d'un permis correspondant à leur catégorie sont indispensables.
  • Les détaillants de pièces détachées sont souvent les vendeurs de cycles et de motocycles.
  • Des unités de réparations assurent également la vente de pièces et accessoires.
  • Les détaillants de bicyclettes voient leur marché très largement dominé par les grandes surfaces et les chaînes spécialisées en articles de sport. L'entretien et la réparation sont en général, assurés par les détaillants eux-mêmes ou de petits professionnels indépendants.

 

Nombre d’entreprises du secteur en 2010Chiffre d’affaires du secteur en 2009Evolution du chiffre d’affaires du secteur en valeur
Commerce et réparation de motocycles 5 900
 
(en milliards d’euros) (Indice ICA base 100 en 2000)
Commerce de détail de cycles 6 000 (e) 4,1193 Md€ Commerce et réparation de motocyles
(Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements 2010 - champ marchand non agricole, Stocks d’entreprises au 1er janvier 2010 et CSIAM) (Source : Insee, Esane) 2009 117,9
2009 118,0
2009 118,0
2008 128,0
2007 127,1
2006 122,9
2005 118,4
2004 113,3
(Source : Insee, Bulletin Statistique)

 

 

Evol. du nombre Créations Défaillances
2010 884 151
2009 825 173
2008 541 127
2007 559 118
2006 402 102
(Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements - champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, défaillances d'entreprises)

Les contraintes de la vente de vélo et moto

S'agissant de l'activité d'entretien et de réparation, un diplôme professionnel est requis. Il pourra s'agir d'un CAP ou d'un BEP ou de tout autre diplôme reconnu comme équivalent ou supérieur pour l'exercice de cette profession. En l'absence de diplôme, une expérience professionnelle de 3 ans dans le secteur sera exigée. Est prise en compte l'expérience en tant que salarié ou en tant qu'indépendant.

Outre les règles généralistes du commerce de détail, les principales règles concernant le commerce des cycles et motocycles sont celles relatives à la sécurité. Les textes imposent notamment que les bicyclettes soient remises aux clients en parfait état de fonctionnement, c'est-à-dire montées et conformes à toutes les exigences légales.

Le statut de commerçant dans la vente de cycles

Le professionnel qui exerce une activité d'entretien et de réparation a le statut d'artisan. Il s'inscrit donc au répertoire des métiers de la Chambre des artisans. Pour la vente, l'immatriculation au registre des sociétés est nécessaire. Les professionnels qui exercent ces deux activités doivent donc effectuer une double immatriculation.

Comme pour la plupart des activités, il sera possible de l'exercer à titre d'entrepreneur individuel ou en créant une société. L'imposition suit le régime des bénéfices industriels et commerciaux pour les entrepreneurs individuels. Le professionnel est donc soumis à l'impôt sur les sociétés s'il a créé une société, ou inclut les revenus de son activité dans sa déclaration d'impôts sur les revenus s'il a opté pour l'auto-entreprise. La plupart des professionnels exercent sous la forme de sociétés. Dans ce secteur, seul s'applique le taux normal de TVA à 19,60%.

Les caractéristiques du métier

Les installations se font en général par création. Elles concernent principalement les activités d'agent ou de concessionnaire pour des marques de motocycles. Les installations sont beaucoup plus rares dans le segment des cycles du fait de l'écrasante domination des grandes surfaces et des chaînes spécialisées en articles de sport.

La gestion d'un point de vente de cycles et/ou motocycles

Le concessionnaire qui applique de bonnes règles de gestion suit son chiffre d'affaires et la répartition entre le neuf, l'occasion et les pièces détachées. Il analyse ses stocks et ses approvisionnements.

L'agent de marque suit au plus près l'équilibre des ventes de motocycles et le résultat de son activité de réparation.

Les professionnels spécialisés dans la vente de cycles appliquent ces mêmes méthodes. Dans leur cas, l'activité d'entretien et de réparation génère beaucoup plus de chiffre d'affaires. La taille des entreprises influence beaucoup le résultat. Il dépend également du statut de professionnel, qui peut être concessionnaire ou agent. Enfin, il est fonction de la gamme commercialisée.

D'autre part, l'activité est très saisonnière. Les périodes les plus actives sont les fêtes de fin d'année et les mois de mai à septembre. En moyenne, la vente de motocycles constitue plus de 80% du chiffre d'affaires d'un concessionnaire. L'entretien et la réparation ne sont pas cycliques et soutiennent l'activité en continu. Ce sont donc des activités complémentaires stratégiques même si leur contribution au chiffre d'affaires est plus faible.

Les achats sont le poste le plus important des charges. Ils doivent donc être impérativement maîtrisés.

Les autres charges sont beaucoup plus faibles. Les coûts en personnels sont limités à 6% du chiffre d'affaires. Les autres charges représentent 9% du chiffre d'affaires. Pour les locaux bien situés dans une grande agglomération, les loyers peuvent être très élevés.

Pour la vente de motocycles, les résultats dépendent des conditions offertes par les constructeurs à leurs concessionnaires ou agents. Ils sont également fortement influencés par la gamme vendue. En effet la marge est plus élevée sur les accessoires et pièces détachées que sur les véhicules neufs. De manière générale la gestion optimale des stocks est indispensable. Enfin, il est décisif de bien calculer sa marge brute et de la maintenir. En particulier les opérations de promotions et de reprise doivent être sérieusement étudiées.

Dans le cas de la vente de cycle, la concurrence des grandes surfaces et des enseignes spécialisées est telle que les professionnels indépendants doivent appliquer de très sévères règles de gestion. Toutefois, celles-ci sont insuffisantes si elles ne sont pas accompagnées par des services supplémentaires et un accueil irréprochable. Dans ce contexte, se démarquer des grandes surfaces est crucial.

La saisonnalité entraîne des besoins en trésorerie. Ceux-ci doivent être limités grâce à une gestion scrupuleuse. Il est indispensable de disposer de fonds propres importants en raison des investissements significatifs.

Les ratios moyens de gestion

 

Les ratios de gestion clefs
Chiffre d’affaires moyen 336 K€
Marge brute (en % du CA) 34,93 %
Excédent brut d’exploitation (en % du CA) 12,34 %
Rotation des stocks (en jours de CA) 100 J
Crédit clients (en jours de CA) 11 J
Crédit fournisseurs (en jours de CA) 53 J
Besoin en fonds de roulement (en jours de CA) 28 J
(Moyenne indicative élaborée à partir de données Insee "Données du compte de résultat et bilan pour les personnes physiques", 2007 ou 2006)

La valorisation d'un fonds de commerce de cycles et/ou moto

En % de chiffre d'affaires, un fonds de commerce peut être évalué entre 20 et 50 % du CA moyen annuel. Bien entendu cette valorisation doit être affinée en fonction de la qualité de l'emplacement et surtout de la rentabilité de l'affaire à reprendre.

Financer la création ou la reprise d'un commerce de cycles et/ou motocycle

Dans ce secteur il faut disposer de capacités de financement solides. À cette condition, les professionnels associés à des marques de premier plan, et développant des services proches de leur clientèle ont des atouts pour réussir.

Ce sont ces derniers que les banques seront à même de financer. L'apport doit donc être considérable et l'expérience du porteur de projet doit être en adéquation avec la création ou la reprise d'un tel commerce.

Articles en relation

Financement jardinerie : Obtenir un crédit professionnel
Avec 2,94 milliards de chiffre d'affaires en 2010, la jardinerie est un marché porteur en progression constante. Ce...
Financement opticien : Obtenir un pret professionnel pour un magasin d'optique
Avec un chiffre d'affaires de 4,395 milliards d'euros en 2009, le marché de l'optique continue sa progression même si...
Financement de poissonnerie : Comment obtenir un prêt professionnel ?
Le secteur de la poissonnerie connaît une faible progression de son chiffre d'affaires en valeur du fait de l'...
Financement librairie : Comment obtenir un crédit professionnel
Avec un chiffre d'affaires de 1,64 milliard d'euros en 2008, le marché de la librairie continue sa progression en...
Financement papeterie : Comment obtenir un prêt professionnel ?
Avec 2,289 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2009, le marché de la papeterie et des articles de bureau...
Financement de parfumerie : Comment obtenir un crédit professionnel
Avec 4,617 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2009, le secteur de la parfumerie progresse à la fois en valeur...