Financement de commerce de sportLe succès du commerce d'articles de sport est constant depuis plusieurs années, et le chiffre d'affaires du secteur progresse d'année en année. Il s'élevait à 7,812 milliards d'euros en 2010. Ce contexte favorable s'explique par l'engouement du public pour les sports et plus généralement pour les activités de plein air. De plus, ce secteur est marqué par la baisse des prix de vente des produits, ce qui dans une situation économique tendue est un argument sensible. Outre les articles de sport, les vêtements réalisent des performances remarquables et constituent le 1/3 des ventes du secteur. Les marques attirent les consommateurs et les effets de mode sont générateurs de vente. Le succès de ce segment est tel, qu'outre leurs propres marques, les grandes chaînes distribuent également des vêtements griffés. Les grandes enseignes spécialisées sont les plus présentes dans ce secteur et couvrent plus de 75% du marché. Elles ont une stratégie de développement très offensive misant aussi bien sur le lancement de nouveaux concepts, le sponsoring de grands évènements sportifs, et la publicité. Le potentiel du secteur attire également les grands magasins et la grande distribution. Enfin, à l'image d'Adidas ou de Lacoste, beaucoup de fabricants ont lancé leurs propres magasins. Ces établissements uni-marque remportent un vif succès. Dans un environnement aussi concurrentiel, la tâche est impossible pour les professionnels indépendants qui restent isolés. On dénombrait 235 défaillances en 2010. Les professionnels indépendants doivent donc s'adosser à une structure intégrée afin d'obtenir des conditions d'achat favorables, critère indispensable pour rester compétitif.

Le marché de la vente d'articles de sport en France

La vente de vêtements et de chaussures est la niche la plus dynamique d'un secteur qui restera en forte progression. Celui-ci est divisé en 2 pôles :

  • Les commerces spécialisés représentent 75% du marché, et dominent le secteur. Ils ont une stratégie de développement très active.
  • Les commerces non spécialisés sont de plus en plus présents sur ce marché. Dans cette catégorie on trouve les grandes surfaces, les magasins de prêt-à-porter ou de chaussures. D'autres circuits se positionnent également : la vente par correspondance notamment.

Les réseaux de vente d'articles de sport en franchise sont très représentés avec par exemple le développement de la franchise sport 2000 ou encore de la franchise Intersport.

 

Nombre d’entreprises du secteur en 2010Chiffre d’affaires du secteur en 2009Evolution du chiffre d’affaires du secteur en valeur
(en milliards d’euros) (Indice ICA base 100 en 2000)
9 994 7,812 Md€ Commerce de détail d’articles de sport en magasin spécialisé
(Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements 2010 - champ marchand non agricole, Stocks d’entreprises au 1er janvier 2010) (Source : Insee, Esane) 2010 133,5
2009 127,6
2008 136,6
2007 140,5
2006 133,9
2005 131,3
2004 127,1
2003 122,0
(Source : Insee, Bulletin Statistique)

 

Evol. du nombre de Créations Défaillances
2010 891 235
2009 894 208
2008 662 Nc
2007 868 241
2006 701 211
(Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements - champ marchand non agricole, Créations d’entreprises, défaillances d'entreprises)

Les contraintes d'ouverture d'un point de vente d'articles de sport

Aucune formation n'est requise pour exercer dans ce secteur. L'intérêt pour les activités sportives ou de plein air est un plus. De même, aucune règle spécifique ne concerne l'ouverture d'un commerce de détail d'articles de sport. Elle est soumise au droit commun du commerce de détail. Le magasin doit répondre aux normes relatives à la sécurité des lieux recevant du public. Outre ces règles généralistes, des règlementations particulières en matière de sécurité s'appliquent pour la vente de certains matériels. Par exemple, les textes imposent que les bicyclettes soient remises aux clients en parfait état de fonctionnement, c'est-à-dire montées et conformes à toutes les exigences légales.

Le statut

Le professionnel a le statut de commerçant et s'inscrit au registre des sociétés de la Chambre de commerce et d'industrie. Comme pour la plupart des activités, il sera possible de l'exercer à titre d'entrepreneur individuel ou en créant une société. L'imposition de l'entreprise individuelle suit le régime des bénéfices industriels et commerciaux. Le professionnel est soumis à l'impôt sur les sociétés s'il a créé une société, ou inclut les revenus de son activité dans sa déclaration d'impôts sur les revenus s'il a opté pour le régime autoentrepreneur.

Dans le secteur du commerce de détail d'articles de sport, la plupart des professionnels exercent sous la forme de sociétés.

Dans ce secteur, seul s'applique le taux normal de TVA à 19,60%.

Les caractéristiques d'un commerce d'articles de sport

Les installations se font en général par création. Elles concernent principalement des groupements divers comme des chaînes ou des franchisés. Les investissements limités à l'agencement du local sont très importants du fait de la surface nécessaire. Il est important de proposer une offre variée d'où la tendance à préférer des surfaces importantes.

La gestion d'un point de vente d'accessoires de sport

Le suivi du chiffre d'affaires se fait mois par mois et d'une année à l'autre. Le professionnel décompose également ses ventes par catégorie de produits. Il doit déterminer sa marge en fonction de chaque produit. Le suivi des ventes lui permet d'adapter ses commandes. Les recettes varient en fonction de la taille du magasin et de son enseigne. Le secteur connaît des variations saisonnières. Le segment des vêtements est le plus porteur, celui de la chaussure se renforce.

Les achats représentent le poste le plus important des charges avec environ 50% du chiffre d'affaires. En effet pour attirer la clientèle il est crucial de proposer une offre aussi large que possible ce qui oblige à disposer de stocks élevés. De plus, le marché est très sensible aux aléas climatiques ainsi qu'à ceux des modes, difficiles à anticiper, ce qui complique d'autant la gestion de stocks.

La rotation des stocks est plutôt lente, en moyenne le stock représente 141 jours de chiffre d'affaires.

Compte tenu du poids des achats, pour réussir il faut en assurer la maîtrise. Il est important que les stocks collent le plus possible aux ventes de façon à éviter les frais de surstockage. Il convient donc d'assurer une rotation rapide en matière de vente.

La marge brute doit être calculée de façon à assurer à la fois la compétitivité et la rentabilité. En particulier les prix de vente s'ils doivent rester attrayants ne doivent pas fragiliser la marge brute. Ceci vaut en particulier pour les opérations de promotion qu'il est difficile d'éviter dans ce secteur marqué par la saisonnalité.

Les besoins en personnel sont importants, représentant ainsi une part importante des charges.

Enfin, le loyer est souvent lui aussi très lourd du fait des surfaces nécessaires et des implantations en centre-ville ou dans des centres commerciaux.

En raison des investissements très élevés, le professionnel doit disposer de solides fonds propres. La gestion de la trésorerie est délicate en raison des aléas du marché : variations climatiques, effets de modes, et saisonnalité. Il est important d’avoir des fonds propres conséquents et d’effectuer un suivi minutieux de la trésorerie en prenant en compte les délais de rotation des stocks et la saisonnalité de l’activité.

Les ratios moyens de gestion

 

Les ratios de gestion clefs
Chiffre d’affaires moyen 209 K€
Marge brute (en % du CA) 53,63 %
Excédent brut d’exploitation (en % du CA) 18,94 %
Rotation des stocks (en jours de CA) 142 J
Crédit clients (en jours de CA) 11 J
Crédit fournisseurs (en jours de CA) 73 J
Besoin en fonds de roulement (en jours de CA) 52 J
(Moyenne indicative élaborée à partir de données Insee "Données du compte de résultat et bilan pour les personnes physiques", 2007 ou 2006)

La valeur d'un fonds de commerce d'articles de sport et de loisirs

Il est courant de valoriser un fonds de commerce d'articles de sport et de loisir entre 30 et 70 % du CA annuel. Ainsi une boutique réalisant 200 K€ de CA annuel sera évalué entre 60 et 140 K€.

Cette évaluation doit être confrontée à la qualité de l'emplacement et à la rentabilité de l'affaire.

Le financement d'un fonds de commerce d'articles de sport

Dans ce secteur les capacités de financement solides sont indispensables. Pour réussir, il est essentiel d’obtenir de bonnes conditions avec les fournisseurs. Seuls peuvent y parvenir les professionnels qui réalisent de belles performances en chiffres d'affaires.

Lors de la reprise d'un magasin de sport, il faudra faire attention au montant du stock à reprendre car ce dernier n'est en principe pas finançable par un crédit bancaire à moyen terme. Il doit donc être financé par l'apport personnel des associés.

De plus, une expérience du porteur de projet en adéquation avec la vente d'articles de sport est importante pour obtenir un financement d'entreprise.

Articles en relation

Financement jardinerie : Obtenir un crédit professionnel
Avec 2,94 milliards de chiffre d'affaires en 2010, la jardinerie est un marché porteur en progression constante. Ce...
Financement opticien : Obtenir un pret professionnel pour un magasin d'optique
Avec un chiffre d'affaires de 4,395 milliards d'euros en 2009, le marché de l'optique continue sa progression même si...
Financement de poissonnerie : Comment obtenir un prêt professionnel ?
Le secteur de la poissonnerie connaît une faible progression de son chiffre d'affaires en valeur du fait de l'...
Financement librairie : Comment obtenir un crédit professionnel
Avec un chiffre d'affaires de 1,64 milliard d'euros en 2008, le marché de la librairie continue sa progression en...
Financement papeterie : Comment obtenir un prêt professionnel ?
Avec 2,289 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2009, le marché de la papeterie et des articles de bureau...
Financement de parfumerie : Comment obtenir un crédit professionnel
Avec 4,617 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2009, le secteur de la parfumerie progresse à la fois en valeur...