Comment comparer les prêts pros ?

Création d’entreprise, manque de trésorerie, acquisition de matériels... nombreux cas de figure peuvent occasionner un besoin de liquidités. Le crédit professionnel est l’une des solutions les plus courantes. La concurrence est rude, de sorte que les établissements de crédit proposent des offres de plus en plus séduisantes. Mais, avant de signer un contrat, et pour tirer le meilleur d’une telle opération, il convient de prendre en compte

 

 

 

Besoin d'un crédit pour votre entreprise ?

trouver un crédit entreprise

 

Les besoins de l’entreprise

Les offres de financement dépendent principalement du projet à financer. Ainsi, pour pouvoir comparer les offres, le professionnel doit avant tout connaitre ses besoins.

S’agit-il d’un projet de création ? D’un investissement à court terme ? D’un investissement à long terme ? Quel est le montant du prêt souhaité ? Est-ce qu’il s’agit d’un financement à 100 %, ou est-ce que l’entreprise a des apports personnels ? À partir des réponses à ces questions, le professionnel pourra trouver la formule adéquate :

  • Prêt amortissable (à court terme ou à long terme)
  • Prêt non amortissable (facilité de caisse, affacturage)
  • Crédit-bail
  • Etc.

 

 

Le taux d’intérêt

Une variation de taux d’intérêt entre deux offres de prêt entraine évidemment une variation du coût du crédit. Même si ce critère est important, il ne fait pas tout. En effet le taux n'est par exemple pas comparable si la durée du prêt pro est différente ... Plus la durée est lonque, plus le taux est élevé. Par ailleurs un taux d'intérêts peut être bas et les autres frais élévés, ce qui finalement aura pour conséquence un coût du crédit plus élevé.

Par ailleurs selon la typologie du chef d'entreprise, il peut être intéressant d'accepter un taux d'intérèt plus élévé mais avec une garantie faible...

 

 

 

La durée de l’emprunt

Lors d’une contraction de prêt professionnel, il est important de déterminer la durée du crédit. En effet, pour un besoin de trésorerie ou financer le cycle d’exploitation, par exemple, les types de prêts à court terme sont adaptés. C’est-à-dire 2 ans au maximum.

Entre autres, pour de gros investissements tels qu’une acquisition de matériels, les types de prêts à long terme sont convenables. En principe, ils peuvent aller jusqu’à 15 ans. En fonction de la durée de l’emprunt sera déterminé le montant à rembourser mensuellement, y compris les intérêts. Et, plus la durée est longue, plus les mensualités seront réduites.

 

 

 

Les garanties

Un composant qui pourrait également faire pencher la balance, ce sont les garanties que le professionnel devrait apporter au banquier en cas de non-remboursement du prêt. Mais attention, ce n’est pas parce que les garanties sont solides que la banque décidera d’accorder un prêt ou non. Il y a surtout la capacité à rembourser les échéances.

Ainsi, les garanties les plus sollicitées par les banques sont principalement l’hypothèque ou le nantissement, à prendre sur les biens de l’entreprise (locaux, entrepôt...), et les organismes de caution. Ces derniers fonctionnent de la même manière que pour les crédits aux particuliers.

 

Les assurances

Le taux d’assurance décès et le taux d’assurance invalidité sont les principaux points à connaitre par le professionnel. Pour l’invalidité, l’intervention de l’assurance dépend notamment du degré d’incapacité de la personne. Donc, le meilleur moyen de choisir les quotités est de prendre en compte les revenus du bénéficiaire.

Entre autres, il est préférable de choisir les taux d’assurance bas si le professionnel juge qu’il est bien couvert. Certes, les taux sont attractifs, mais les prestations d’assurance sont restreintes. Donc, se méfier des exclusions !

 

Les frais engendrés

En matière de prêt professionnel, il faut distinguer :

  • Les frais facturés à l’ouverture de crédit : les frais de dossier, les frais de gestion, etc.
  • Et, les frais qui viennent intégrer dans les mensualités de remboursement : assurance, garantie, intérêt, etc.

À partir de ces informations, le professionnel pourra obtenir le cout global du prêt. Gardez en tête que l’offre de crédit la moins chère n’est pas celle où les mensualités sont faibles ni celle où le taux d’intérêt est bas.

 

 

Besoin d'un crédit pour votre entreprise ?

trouver un crédit entreprise

Articles en relation

Comment réaliser un business plan irréprochable ? Comment réaliser un business plan irréprochable ?
Étudiants et entrepreneurs, vous projetez de créer votre propre entreprise ? Eh bien, avant de vous lancer dans votre...
Le dossier de crédit professionnel : Quels documents obligatoires ?
Pour obtenir un crédit professionnel, l'entrepreneur doit constituer un dossier de demande de financement complet et...
Le bilan prévisionnel : un document indispensable
Parmi la liste de documents à fournir pour votre dossier de crédit professionnel, vous devrez élaborer un bilan pré...
Les critères instaurés par les banques pour accorder un crédit professionnel
Vous avez un projet de création d'entreprise ou de rachat et allez bientôt effectuer votre demande de prêt pour un cr...
Les différents frais liés au crédit professionnel
Qu'il s'agisse de financer un investissement ou pour soutenir un projet de développement ou de restructuration, un cré...
Quel est le délai de réponse pour un prêt professionnel ?
Pour financer de l'immobilier, des investissements ou une reprise d'activité, l'entrepreneur peut avoir à souscrire un...