ICO : un nouveau mode de financement pour les pros

Avec un volet ICO intégré dans la loi Pacte qui sera discutée en conseil de ministre au mois d’avril, les levées de fonds par cryptomonnaie vont encore augmenter. De 2016 à 2017, les ICO ou Initial Coin Offering ont passé de 96 millions de dollars à plus de 4 milliards selon le cabinet de conseil EY. Une tendance à la hausse qui n’est pas près de s’arrêter donc. Mais alors, comment se financer par une ICO  ? Éléments de réponse.

 

 

 

Besoin d'un financement pro pour votre entreprise ?

Financer une boulangerie

 

ICO : Définition

 

ICO est le terme générique donné aux levées de fonds par des cryptomonnaies via la technologie blockchain. Depuis quelques années, les ICO ont le vent en poupe et pourraient même concurrencer le crowdfunding ou financement participatif. La raison ? Elles permettent aux startups de la blockchain de lever des fonds en quelques minutes seulement. À titre d’exemple, le navigateur internet Brave a réussi à lever 35 millions de dollars en 30 secondes au premier semestre 2017.

Bon à savoir : une ICO est limitée dans le temps et sa durée ou son montant ne peut être modifié en cours de route.

 

Le b.a.ba d’une ICO réussie

 

Si les chances d’obtenir rapidement un financement via une ICO sont bien réelles, les risques d’échec ne sont pas à exclure non plus. C’est pourquoi il est primordial de bien préparer son ICO (surtout early stage) pour mettre toutes les chances de son côté.

 

Des objectifs clairs et réalistes

 

Avant de lancer une ICO, tout porteur de projet doit établir un white paper ou livre blanc qui détaille le projet : business plan, stratégies, ambitions, feuille de route, utilisation des fonds récoltés... Bref toutes les informations qui permettent de rassurer les potentiels investisseurs. Le white paper doit être rédigé en plusieurs langues pour attirer le plus d’investisseurs possible.

 

Un projet cohérent

 

En un mot, le token vendu doit correspondre au modèle de l’entreprise pour qu’une ICO soit justifiée et ait une raison d’être. Autrement son cours de la va s’effondrer dès lors que l’ICO est terminée. En effet, un token émis lors d’une ICO fera l’objet d’une forte spéculation sitôt la levée de fonds achevée. Pour éviter qu’il ne se fasse engloutir par les autres jetons numériques, il doit pouvoir être intégré à l’entreprise et répondre à une réelle utilité.

 

Une stratégie marketing ciblée

 

Outre un site internet dédié et les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram...) incontournables, il est également nécessaire d’être présents sur d’autres canaux de communication, notamment Bitcointalk et Reddit. Pour autant, il ne faut pas négliger l’influence des médias traditionnels (ils doivent être contactés au plus tard 3 mois avant le lancement de l’ICO) : radio, télé, journaux, etc. Ainsi que les interventions en public. Plus les « potentiels investisseurs » entendent parler de l’ICO, plus ils seront intrigués et plus ils seront enclins à financer le projet.

Ce n’est pas tout. Il est également conseillé de figurer sur les sites qui listent les ICO pour optimiser sa visibilité. À l’instar de Theicodigest.com ou Hackermoon.com.

 

Un bounty program

 

Autrement dit un système de récompenses accordé aux personnes qui font connaitre le projet au plus grand nombre. En général, les récompenses se matérialisent sous la forme de tokens.

 

Une équipe expérimentée

 

CEO, CTO, développeurs... chaque membre de l’équipe doit avoir une compétence et une expérience sur la blockchain et les monnaies virtuelles. En effet, il ne faut pas oublier que le profil et le nom de toute l’équipe vont apparaitre sur le site dédié au projet et accessibles à tous. De ce fait, il est plus que nécessaire de miser sur des membres qualifiés et qui ont fait leurs preuves.

 

Des advisors de différentes nationalités

 

Ces experts de la finance et du crédit se chargeront d’appuyer l’ICO pour rassurer les potentiels investisseurs. En outre ils accompagnent également les porteurs de projet dans la mise en place de l’ICO sur le plan technique, juridique, fiscal, marketing, communication, etc.

 

Un smart contract lisible par tous

 

Ce contrat intelligent détaillera le token : création, émission, répartition aux différentes entités concernées (équipe, acheteurs, advisors). Par ailleurs, il doit reprendre les grandes lignes évoquées dans le livre blanc.

 

Un KYC ou Know Your Customer

 

Pour vérifier la disponibilité des fonds dans un système bancaire traditionnel, il est nécessaire d’avoir à portée de main les informations et justificatifs d’identité des investisseurs.

 

Un cadre réglementaire

 

L’un des points faibles des levées de fonds par cryptomonnaies est l’absence de législation et de réglementation. De ce fait, pour se faire financer par une ICO, il est important de demander l’appui des autorités compétentes, notamment l’AMF. Et de se faire conseiller et accompagner par un avocat, un juriste, un spécialiste des risques, etc. En effet, pour éviter les amendes et les sanctions pénales, tout doit être déclaré.

 

Un listing des plateformes d’échange des tokens

 

Cette étape a pour objectif de rassurer les acheteurs quant à l’échange des tokens une fois l’ICO terminée. Il comportera donc la liste de toutes les plateformes où le token pourra être échangé.

 

Le mot de la fin

 

Pour se financer par une ICO, un porteur de projet doit rester en règle avec la loi. De ce fait, il est primordial d’établir une relation de confiance avec les contributeurs. Comment  ? En communiquant régulièrement sur l’évolution de la levée de fonds et du projet. Et en restant à l’écoute de la communauté.

 

 

Besoin d'un financement pro pour votre entreprise ?

Financer une boulangerie

Articles en relation

Les prêts bancaires aux entreprises adossés aux LDD et livret A Les prêts bancaires aux entreprises adossés aux LDD et livret A
PBE ou quand les épargnes des particuliers viennent financer leur projet de création d’entreprise ou de reprise d’...
Les prêts de la Banque Européenne d'Investissement (BEI) Les prêts de la Banque Européenne d'Investissement (BEI)
9,3 milliards d’euros, tel est le montant débloqué par la Banque européenne d’investissement pour financer 87...
Les partenariats public-privé (PPP) Les partenariats public-privé (PPP)
À l’heure où l’autorité publique ne dispose plus assez de ressources pour financer ses investissements, elle est...
L'introduction en bourse : se financer grâce au marché L'introduction en bourse : se financer grâce au marché
Si outre-Atlantique se financer sur les marchés des capitaux est ancré dans les mœurs, en Europe, le développement...
La dette mezzanine : Comment ça marche ? La dette mezzanine : Comment ça marche ?
Il existe à l’heure actuelle de nombreux modes de financement pour accompagner la croissance des entreprises. Parmi...
Les euro PP ou placements privés Les euro PP ou placements privés
À l’heure actuelle, l’Euro PP est un mode de financement qui a le vent en poupe. En effet, que ce soient les...